Un monde fantastique où toutes les créatures mythiques sont peuplées. Vampires, sorcières, loup-garous et bien d'autres espèces vous attendent !
 
Bonjour à tous ! Suite à la réouverture de MythWolrd, nous vous demandons de venir vous recenser ici afin de pouvoir parfaire le nettoyage du forum. Merci de votre compréhension. Nous espérons vous revoir parmi nous pour RP à nouveau ! Le staff Wink

Partagez | .
 

 Dehors décembre.~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Dehors décembre.~   Ven 27 Déc - 13:17



Dehors décembre s'engage à blanchir le paysage.

L'histoire du monde pis mon histoire sont mélangées
J'viens jsute de r'vivre cent mille autres vies en une seconde
Toutes mes conneries pis l'ambition de l'humanité
Ça r'vient au même y'a pas d'coupable y'a pas de honte*

Dehors décembre s'engage à blanchir le paysage,à blanchir son âme.Les yeux avars il regarde à l'extérieur de la fenêtre du bus en direction d'Élorîm,la cité divine. Précisément au marchée central..Les yeux à demi clos il se redresse promptement lorsque l'autobus prend une bosse et que sa tête se hurte violemment contre la vite. Serrrant les dents l'alpha se frotte la tête douloureusement en sentant une bosse remonter doucement sur sa boite  craniène. Lassé il soupira et regarda autour de lui,tirant sa  tête vers l'arrière pour replacer les quelques mèches qui s'était poser devant ses yeux et se demanda,si Gabriel était déjà passée par ici...s'il avait déjà pris ce bus...pris ce siège...Il avala sa salive et se leva lorsque la voix caverneuse du chauffeur qui souffrait d'une vilaine grippe résonna après un vilain grincement due au microphone...««Arrivée immédiate au marché central. Veuillez vous préparer à quitté votre siège et bonne journée.»» Soupirant,Sept se leva,attrapant une ganse qui pendait du plafond et descendit du bus le moment venue manquant de glisser dès qu'il posa le pied au sol...Il n'étais pas habituer à utiliser sa forme humaine depuis...depuis...depuis qu'il avait tué son père.

Mal,il se redressa sur ses deux pied et regarda le paysage autour de lui.Des gens affairée ici et là,les bras remplie de choses où de vêtements...Un vent frais balayait la neige à ses pieds et le laissa figé un instant...L'air qu'il inspirait fut si froide qu'il lui brulèrent le canaux nasale...Calant son nez derrière un foulard d'un bleu marin,il embarqua sur le trottoir,se concentrant sur les odeurs qu'il rencontrait...l'odeur du chocolat,les buches dans le foyer...le sucre...la neige...l'asphalte réchauffé...Les sapins qui bordait ici et là le milieu de la rue ainsi que ses parallèle...La fumée...mais sans jamais ne trouvé de trace où d'odeur de Gabriel. Ne voulant pas trop s’attarde dans un milieu qui n'étais pas le sien,Sept sortit un bout de papier de sa poche arrière et scruta attentivement le peu de mine qui restait sur celui-ci et hochant la tête après être arriver à lire l'écriture rapide de Lena,qui l'avais vachement aidé à trouver certaine réponse à ses question s'engouffra dans ce qui semblait être un bar où une taverne...oui plus un taverne à se fiez au allure ancestrale de l'endroit et se rappela les paroles de Lena.««N'oublie pas ...dès que tu pose les pieds dans l'endroit,engouffre toi dans la deuxième porte à droite et prend la table qui sera surélevé,au fond à droite. Il c'est assis là.Avant de ....»»secouant la tête il fit ce qu'elle lui avait dit et alla s'asseoir,enlevant son manteau,ses gants,son foulard et regarda par la fenêtre qui entourait la table,ne comprenant pas du tout ce qu'il allais pouvoir trouvé ici...

-À cause de toi décembre...j'ai l'impression de marchez parmi les morts...Brr...je déteste l'hiver.


Replaçant sa chevelure,Sept tourna instinctivement la tête vers la porte d'où tinta le bruit d'une cloche et sentit l’odeur âcre du sang,du sexe et du poivre...ce mélange d'odeur lui donna un léger tournis et sans même l'avoir rencontré..il savais que la personne qu'il allais rencontrez,était tout un spectacle,mais fessant un effort pour ne pas être trop pessimiste il reposa son attention sur le café que le tavernier venait de lui apportez et pensa à ce qu'il allais faire de la meute...il devrait choisir son bêta aussi...Tant de choix difficile et personne pour le lui apprendre...Tout le monde lui avait dit que ça viendrais naturellement..qu'il avait la carrure et le cœur pour le faire lui-même mais au fond,bien qu'il avait une confiance en la meute...il doutait de leur propos...Comment peux t'on connaitre quelque chose que personne ne nous à appris?Pensa Sept,septique.

*Dehors Novembre-Les colocs.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dehors décembre.~   Sam 28 Déc - 2:10

Et s'il me suffisait...

Touché d'une vilaine grippe, Erek devait rester au château, sans faire quoique ce soit pour épuiser son corps. Il y était resté une semaine et après tout les remèdes qu'il avait pris, il avait envie de sortir, il avait envie de quitter ces murs d'or. De fines pétales de glaces tombaient du ciel pour recouvrir les chemins de pierres d'une fine couche blanche. Ils prenaient des couleurs plus pâles et les toits du village qu'il voyait du haut de sa fenêtre qui surplombait le reste du décors, lui paraissait féérique. Il avait très envie de sortir et de sentir les premières neiges. Cette journée là, il s'habilla chaudement et fit très attention pour que personne ne le voit sortir. Il entreprit le chemin vers le marché central.

Il s'était enroulé le cou et le bas du visage par un épais foulard noir et tout son corps était recouvert d'une cape épaisse tout aussi sombre. Seul ses yeux rouges pouvaient se faire voir et encore, l'ombre du haut de sa cape qui recouvrait sa tête cachait quelque peu ses yeux. Il portait également un pantalon noir qui lui servait de coupe-vent ainsi que pour le réchauffer, de grandes bottes de randonné et une veste grisâtre de laine sur une chemise blanc-cassé. Il avait également pris soin d'emmener avec lui une bourse qui contenait un peu de monnaie pour pouvoir s'acheter quelque chose qui pourrait l'intéresser.

La route l'avait épuisé puisque le château ne se trouvait pas à côté du marché, de plus, le froid et le virus en lui n'étaient pas pour l'aider, au contraire. Il se sentit incapable de continuer et savait qu'il serait préférable pour lui de se reposer avant de reprendre sa route. Il s'arrêta dans une beuverie. En ouvrant la porte, un vent frais fit irruption en même temps que lui, faisant danser sa longue cape derrière lui. Quelques regards se tournèrent devant la montagne de vêtements sombres avant qu'il ait s'installer à une table seul, non loin du jeune loup. Il releva ensuite sa capuche puis se défit de son foulard bouffant et le posa sur la table avant d'éternuer un bon coup, mettant sa main devant son nez par réflexe.

D'un coup, il semblait figé, il ne voulait surtout pas retirer sa main de devant son nez alors qu'il ressentait un truc visqueux et gluant sur ses doigts. Il survola son regard de feux sur tout ce qui pourrait l'aider à se sortir de là, il ne voyait que le jeune homme près de lui qui pourrait peut-être discrètement l'aider. Il se pencha vers lui, gardant toujorsu sa main devant son nez pour lui adresser la parole.

Psst ! Hé, est-ce que t'aurais un mouchoir pour moi ? Où du papier, n'importe quoi ? J'en ai besoin, vite !


Le besoin de se nettoyer la main et le nez devenait de plus en plus urgent. Les regards sur lui commençaient à le gêner, mais surtout, il savait qu'il pourrait être reconnu et cette endroit était le dernier endroit où l'on devait le retrouver à cette heure. Il était malade, il ne devait surement pas sortir. Il n'avait pas envie de retourner au palais, si quelqu'un l'y ramenait maintenant, il aurait l'impression d'avoir fait tout ce chemin pour rien. Il voulait seulement changer d'air, une simple balade de rien du tout. Il devenait plus insistant à sa demande en attendant la réponse de son interlocuteur. Pourvu que personne ne le reconnaisse ici...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dehors décembre.~   Sam 15 Fév - 23:25



Dehors décembre s'engage à blanchir le paysage.

L'histoire du monde pis mon histoire sont mélangées
J'viens jsute de r'vivre cent mille autres vies en une seconde
Toutes mes conneries pis l'ambition de l'humanité
Ça r'vient au même y'a pas d'coupable y'a pas de honte*

Sans trop de regard trop direct sur le jeune homme qui venait d’entrer au pub,Sept ne pouvais s'empêcher de jeter des regards,qui aurais pue paraitre presque courousé à celui qui venait d'entrer. Ses tas de vêtements noir qu'il portait laissais sur lui une mauvaise impressions. À croire qu'il ne voulais absolument pas se faire remarquer par personne,chose que Sept perçue comme étant parfaitement raté puisqu'à voir le reste des gens qui l'entourait,il c'était fait remarquer à l'instant où sa forme était née derrière le vitrail,à travers le rideaux blanc de décembre. ««Comme une tâche noir sur fond blanc.»» Pensa Sept en riant dans sa barbe.

Intriguant et buvant avec calme la tasse de café qu'il avait commander,relaxé par le goût caramélisé de celui-ci il glissa son regard sur le foulard noir et bouffant que le jeune garçons posa devant lui et fronça les sourcils en remarquant la similitude au sien et serrant les dents il s'assura que le sien était toujours bien dans la manche de son manteau,qui reposait sur sa chaise. Bien entendue,personne n'aurais pue le voler,puisqu'il n'avais pas quitté une fois sa chaise depuis qu'il était entré mais il avais vue des choses plutôt bizarre qu'il se permis de penser qu'une sorte de magie quelconque aurait pue le lui dérober sans qu'il ne s'en rende compte.

Sirotant une autre gorgé de son précieux liquide caramélisé,Sept sursauta en entendant l'étranger éternuer violemment. Il sursauta si brusquement qu'il échappa quelque gouttes de café sur son chandail de laine préféré. Jetant un regard aussi noir que ses habits à celui qui lui avais fait ça,Sept attrapa une serviette de papier qui trainais dans son manteau de cuir et essaya tant bien que mal d'enlever le liquide brunâtre sans l'étancher mais sans succès. Soupirant,il se dit qu'il allais devoir passer chez le nettoyeur avant de retourner à la maison. Soupirant,il lança avec lassitude le bout de papier qui lui avais suffit pour nettoyer son chandail et tourna la tête vers le ''Pshht'' interpellant. Ne sachant pas trop quoi faire et sachant qu'être énerver pour ça était stupide il hocha la tête et lui donna,avec lassitude une serviette de papier afin qu'il se nettoie le nez du truc visqueux qui coulait sur sa main et un léger sourire au lèvre,il se replaça dans sa chaise.

--Ça va aller?
murmura t'il,en essayant d'ignorer les quelques regards qui persistait sur eux.

Lui qui était venue pour relaxer et ne pas se faire remarquer,cela commençait doucement à tomber à l'eau. Se craquant légèrement le cou,pour essayer d'amadouer les humains qui l'entourais que cette situation relevais de la normalité et qu'il n'y avais rien d'étranger.

*Dehors Novembre-Les colocs.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dehors décembre.~   Ven 5 Sep - 12:00

RP abandonné, désolé :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dehors décembre.~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dehors décembre.~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» [RP] Toutes voiles dehors ! Souquez les artimuses !
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Monsieur le président , foutez-vous dehors!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MythWorld :: Archives :: Archives :: Archives Rps :: Rps abandonnés-